L'évangile du jeudi (Mt 13, 10-17)

Sommaire du texte de l’évangile

L’évangile reprend le texte d’hier en le remettant dans tout son contexte. Il commence par dire aux disciples qu’il leur est donné de connaître les mystères du Royaume. Ainsi, eux qui possèdent, en recevant les paraboles reçoivent encore plus: ils sont dans l’abondance. Mais pour ceux qui n’acceptent pas d’être interpellés par la parabole, ils sont des perdants: ils seront encore plus pauvres à la suite de leur refus. C’est ainsi que la prophétie d’Isaïe se réalise. Ils écoutent et ne comprennent pas; ils regardent et ne voient pas. Mais la raison est qu’ils se sont bouchés les yeux et les oreilles pour que leur cœur ne comprenne pas et ne soit pas obligé de se convertir. S’ils avaient atteint ce point de la conversion, Dieu était prêt à les guérir. Pour les disciples, puisqu’ils ont suivi Jésus, ils n’ont pas le cœur alourdi; la conséquence est qu’ils voient et entendent ce que les prophètes et les justes de l’Ancien Testament avaient désiré voir et entendre.

Réflexion

La difficulté de cette explication des paraboles est la même que pour l’explication du texte d’Isaïe.

Elle provient de l’ambiguïté en hébreu entre la fin, le but poursuivi en faisant une action et d’autre part une conséquence de cette action. Ainsi, Dieu, en envoyant Isaïe faire une proclamation, n’a pas pour but que les gens durcissent leur cœur et se bouchent les yeux, Il a pour but qu’ils acceptent de voir, se convertissent pour que Dieu puisse les guérir, comme l’indique la fin du texte. Mais la conséquence que Dieu prévoit est qu’ils refuseront de voir, au moins pour la majorité d’Israël. Il y aura, bien sûr, des exceptions comme les disciples d’Isaïe qui ont recueilli ces paroles et nous les ont transmises.

De même pour les paraboles adressées à la foule. Le but de la parabole est qu’une parole de Dieu soit reçue par ceux qui l’acceptent. Mais une conséquence est que pour ceux qui refusent d’être concernés ils se retrouveront encore plus pauvres. On comprend pourquoi. Concrètement, les paraboles de Jésus sont des invitations à pénétrer dans la connaissance du Royaume de Dieu; elles sont une invitation à y participer davantage. On comprend que ceux qui refusent vont se retrouver plus loin du Royaume: ils ont durci les obstacles.

Les paraboles gardent leur importance actuelle. Elles sont encore des invitations à pénétrer davantage dans les mystères du Royaume et à se laisser transformer par cette parole de Dieu.

Jean Gobeil, s.j.
 

Tournée virtuelle

Nouvelles

Summer Five Day Retreat Dimanche, Août 10, 2014 - Vendredi, Août 15, 2014