L'évangile du mercredi (Jn 16, 12-15)

Avant son départ, le Christ dit qu’il aurait encore beaucoup de choses à leur révéler. Mais il leur faudra l’Esprit Saint pour pouvoir les recevoir. C’est l’Esprit qui les guidera vers la vérité tout entière. C’est lui qui transmet ce qu’il reçoit qui vient du Christ. Le Christ a tout reçu du Père et c’est ce que l’Esprit fera connaître.

On parle du rôle qu’aura l’Esprit dans l’Église quand il aura été donné. En partie, c’est un rôle qu’il remplissait déjà dans l’Ancien Testament, comme on peut le voir au Psaume 25.

Fais-moi connaître, Yahvé, tes voies; enseigne-moi tes sentiers.

Dirige-moi dans ta vérité, enseigne-moi; c’est toi, le Dieu de mon salut.

...(Toi) qui remets dans la voie les égarés.      (Psaume 25,4-5.8)

Il est celui qui montre le chemin, et qui aide à rester sur ce chemin. Il a un rôle de révélateur mais il est aussi celui qui procure la force de vivre cette révélation.

C’est ce qu’amenait à sa pleine réalisation le Christ quand il disait:

Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie.      (Jean 14,6)

Maintenant que le Christ est retourné dans sa gloire et qu’il est invisible pour les disciples c’est l’Esprit qui est donné pour remplir ce rôle dans l’Église. Il est le révélateur, l’Esprit de Vérité qui guide vers la vérité tout entière. Non pas qu’il y ait une nouvelle révélation car Jésus est la révélation définitive. Mais il éclaire la révélation; il fait pénétrer le mystère de Dieu à travers les paroles et les actions du Christ. C’est ce que disait Jésus de l’Esprit de Vérité:

Il enseignera tout et vous rappellera tout ce que j’ai dit.      (Jean 14,26)

L’Esprit n’est pas seulement un révélateur d’une connaissance qui serait abstraite, théorique. Il s’agit d’une connaissance vécue et, dans ce sens, on peut parler de lui comme d’un guide. Ce rôle et cette présence de guide apparaît continuellement dans la description de la vie de l’Église primitive dans le livre des Actes. Les apôtres doivent trouver des solutions et agir dans des situations complètement nouvelles. Philippe qui, guidé par l’Esprit, donne le baptême à l’eunuque de la reine d’Éthiopie, Pierre qui va chez un centurion romain et prend un repas avec des mets pas nécessairement kosher, la création des diacres, l’envoi de Barnabé et Paul en mission dans des territoires païens, l’abolition de la circoncision pour les Grecs convertis. C’est en étant attentif à la présence de l’Esprit qu’on a trouvé les solutions pour permettre à l’Église de continuer l’oeuvre du Christ.

Finalement, c’est l’Esprit qui donne la Vie que le Christ apportait, cette Vie qui fait des disciples des enfants de Dieu et qui nous permet d’appeler Dieu, Père, Abba.  (Galates 4,6-7; Romains 8,15) C’est l’Esprit de Dieu qui habite dans les disciples et qui les fait reproduire l’image de son Fils. (Romains 8,9.29)  

Jean Gobeil SJ

Tournée virtuelle